Plaisir et sérénité : est-ce encore possible aujourd’hui ?

Dans un contexte professionnel de plus en plus exigeant, et pour les formateurs que nous sommes, il est indispensable de garder une vue d’ensemble sur nos activités et répondre aux diverses sollicitations, en maintenant le plaisir et la sérénité, pour nos clients, mais aussi pour nous.

Il est dimanche soir, voici venu le temps de préparer la semaine à venir. Oh puis finalement, cette tâche est reportée au lendemain matin, voire même, simplement « zappée » dans l’organisation du début de semaine. Pris dans un tourbillon de choses à faire et ne pas oublier, nous sommes déjà à plein régime le lundi matin à 5h30. C’est sans compter avec l’irruption des technologies digitales – smartphones, tablettes – qui perturbe profondément notre organisation du travail, et par conséquent, a tendance à baisser notre productivité. En cause : le mauvais usage de ces outils omniprésents qui envahissent notre quotidien.

Mais saviez-vous que vous avez la possibilité de réduire, voire même stopper, ces sollicitations diverses et variées qui impactent fortement votre plaisir d’être avec les autres…et la sérénité d’être avec soi ? Deux réponses possibles : « Oui, mais je le sais, mais bon je n’ai le temps de m’occuper de ça » ou « Ah oui, c’est vrai ! mais comment faire et dans quel menu ? »

Finalement, après quelques minutes de réflexion on se dit que ce n’est que le retentissement d’une petite cloche qui m’annonce l’arrivée d’un message WhatsApp ou d’un courriel. Rien de bien méchant de prime abord. Mais ce n’est pas tout, voilà que votre écran affiche l’expéditeur et le début du texte. Alors vous vous dites : « Tient, qu’est-ce qu’il me veut ? De quoi parle-t-il ? Je ne visualise pas l’entier du message ». Le cumul de petites questions comme celle-là vous fera perdre un temps précieux sur l’ensemble de la journée. Ne pas savoir gérer correctement son temps face aux nombreuses notifications peut vite devenir source de stress, même pour les meilleurs d’entre nous.

Les sollicitations intempestives finissent aussi par perturber la capacité de concentration comme l’a démontré en 2015 l’Étude d’Alyson Gausby “Microsoft Study Attention Span” conduite par Microsoft au Canada. Résultat : 37% des travailleurs canadiens tentent de rattraper le temps perdu en travaillant tard le soir et pendant le week-end. Autre effet de ce travail en mode « zapping » : la qualité du travail baisse également. La situation est proche, voire similaire, en Suisse également.

Ce constat, nous le faisons également au sein de l’ARFOR. Que nous soyons à la Présidence, au comité ou membre d’une commission, secrétaire général ou opérationnel, nous tâchons de ne pas oublier de maintenir le plaisir de servir nos membres et de le faire dans la sérénité. Nous nous rappelons souvent le mantra « Plaisir et sérénité » pour ne pas tomber dans les travers du stress et maintenir une bonne qualité de travail pour nos membres et partenaires.

Si comme 62 % des personnes interrogées par l’équipe du Future Work Center de Londres en 2000, vous gardez votre boîte ouverte tout au long de la journée, alors vous êtes prévenus automatiquement de l’arrivée de nouveaux messages. Nous vous recommandons de prendre un peu de recul par rapport à votre messagerie électronique. Comment ? Tout simplement en désactivant les notifications “push” qui alertent de l’arrivée d’un nouveau message. Toutefois, pour éviter que les messages s’accumulent, aménagez-vous une ou deux plages de lecture de vos mails dans la journée, et non une lecture en continu, dans le but d’être plus efficace et moins stressé.

En effectuant ce réglage sur votre smartphone ou votre ordinateur, vous réduirez fortement votre “stress informatique” et obtiendrez ainsi une meilleure concentration pour lire, répondre ou classer vos messages. Consacrez quelques minutes pour modifier vos réglages sur vos appareils et retrouvez le plaisir de la sérénité où que vous soyez. Les participants, vos collègues, familles et amis vous remercieront.