Rechercher

Comment optimiser ses visioconférences et paraître sur son meilleur jour ?

On pensait le Télétravail derrière nous, et voilà qu’il s’impose à nouveau. Pour que vous puissiez vivre une bonne expérience à distance, et paraître sur votre meilleur jour, voici quelques recommandations que nous avons réalisées spécialement pour vous.


Pour bien démarrer, pensez également à créer un moment privilégié au début d’une réunion à distance. Dans le but de “sentir” évaluer l’énergie et le ressenti de vos interlocuteurs. Cela parait à prime abord une perte de temps, tellement nous voulons être efficace et commencer la réunion par des éléments concrets. Bien au contraire, c’est un temps précieux et bien investi pour la suite.

En effet, j’ai souvent pu constater, lorsque j’anime des réunions à distance, qu’il est bénéfique de prendre quelques minutes pour se connecter entre personnes, et pas seulement techniquement. Eh oui, si vous débutez une réunion et vous constatez que le niveau d’énergie du groupe et faible, que le moral est dans les chaussettes, etc… Alors posez-vous la question suivante : « Est-ce le bon moment pour traiter un sujet délicat qui demande une réflexion, voire ensuite une décision ? »

Certes, il y aura de fortes chances qu’une décision soit prise, mais par contre qu’elle soit mise en œuvre cela est une autre affaire. Soit par manque de motivation ou simplement par une remise en question de l’impact du choix pour le collectif. Dès lors, il faudra tout recommencer. (Vous voyez maintenant l’impact, le temps perdu ?). Ci-dessous trois façons de faire bien démarrer une réunion à distance. Elles sont suggérées par l’équipe du CEP. Je vous invite à les tester avec vos collègues. Mais attention ! Pour que cela fonctionne, il est primordial que vous explicitiez le « POURQUOI » de cette approche (en clair votre intention) avant de vous lancer dans le « Comment ». Ainsi, vous aurez plus d’adhésion et vous serez très probablement surpris.e des résultats.

Tour de table express Il s’agit tout simplement de nommer chacun·e « Sont présents à cette réunion Jon, Sacha… » et le cas échéant de rappeler leur rôle dans le projet. Cela permet à ceux qui sont arrivés après les autres de s’inclure dans le groupe.

Tour de table météo Les participant·e·s choisissent dans le fil de discussion une émoticône ou écrivent un seul mot qui reflète leur humeur du moment. Si la météo n’est pas au beau fixe, une courte explication, toujours dans le fil de discussion, permettra à l’animateur·trice de tenir compte des freins éventuels à l’efficacité de la réunion. Il pourra donner des explications, inclure les besoins dans le cadrage de la réunion, rassurer.

Tour de table météo photolangage En amont, l’animateur·trice aura sélectionné une variété d’images ou de photos sans rapport évident avec le sujet, assemblées sous forme de mosaïque. Au moment de la séquence «météo», il·elle affiche la mosaïque puis demande à chacun·e de choisir une image représentative de ses émotions « vis-à-vis du sujet traité… ou simplement l’humeur du jour». La personne peut alors commenter brièvement ce choix à l’oral ou dans le fil de discussion.

Et surtout à ne pas faire à «distance»

Ne pas être motivé au risque de faire régner un climat désagréable dès le début.

Démarrer bille en tête sans prendre le temps d’accueillir les participants.

Quitter une réunion sans conclure.




Et surtout à ne pas faire à «distance»

Ne pas être motivé au risque de faire régner un climat désagréable dès le début.

Démarrer bille en tête sans prendre le temps d’accueillir les participants.

Quitter une réunion sans conclure.